Modèles de foies divinatoires

XIXe - XVIIIe siècle avant J.-C.
Mari, palais Argile

Ces modèles inscrits font partie d'un lot de trente-deux foies découverts dans la salle 108 du palais.
L'examen des entrailles d'un mouton ou d'un chevreau par un devin servait à prédire l'avenir. Malformations ou anomalies du foie sont reproduites dans l'argile et le présage qui en découle y est inscrit.
Ces copies de foies étaient des aide-mémoire pour les prêtres ou des pièces de démonstration pour les écoles de devins.

« Présage de Kish concernant Sargon » : AO 19833
« Présage d'emprisonnement » : AO 19829
« Lorsque le pays se révolta contre Ibbi-Sin [dernier roi de la IIIe dynastie d'Ur], le foie se présentait ainsi » : AO 19843
« Présage concernant la destruction de petites villes » : AO 19837 Fouilles A. Parrot, 1935 - 1936

Département des Antiquités orientales AO 19829

En Babylonie et Assyrie, le foie, considéré comme le siège principal de la vitalité et des émotions, était examiné pour en tirer des préages.
Ezekiel 21:21,22