Table ornée de serpents et de divinités aux eaux jaillissantes

XIVe siècle avant J.-C. Suse,
Tell de l'Acropole
Bronze
Fouilles J. de Morgan, 1898

Département des Antiquités orientales Sb 185

Noter les trous d'écoulement pour le sang des victimes.

Le serpent, souvent objet de culte, était le symbole de la fécondité et des déesses de la sexualité.

Ses mues répétées étaient une image de la permanence de la vie.